Body goal

Partager avec vos amis...Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Pour fréquenter régulièrement les salles de sport, deux constats me sautent aux yeux. Il y a ceux qui viennent pour s’entretenir et les autres qui cherchent à se sculpter façon magazine de mode ou instagram. Jimmy Roy est coach sportif à Aquaforme depuis 5 ans. Il a la mention cardio/musculation et dispense des cours collectifs.

A force de fréquenter les salles il a constaté deux catégories d’utilisateurs : ceux qui viennent dans un but bien précis, par exemple « des femmes voulant rentrer dans leurs robes de mariées » et ceux qui veulent perdre une dizaine de kilos, ce qui est majoritairement le cas. Il nous a aussi confié avoir rencontré des personnes en recherche de prise de poids ou bien de masse musculaire. Et puis il y a ceux qui viennent transpirer pour évacuer le stress du quotidien et quelques accros au sport.

Parfois, il arrive que des pratiquants se surentraînent, il nous confie avoir connu une jeune femme préparant un diplôme, elle a fini avec ce que l’on appelle communément une fracture de fatigue. Ce sont des cas à part, puisque la plupart des gens savent qu’ils ne doivent pas dépasser certaines limites pour réaliser leurs séances entièrement en modulant leur intensité.

Certaines personnes viennent plusieurs fois par jour et participent aux différents cours, l’aspect social rentre en jeu, ils viennent aussi pour les rencontres.

Il a ensuite accepté de nous parler de tout ce qui touchait aux protéines. « Les garçons arrivent, sans avoir fait de musculation et poussé par l’influence d’internet, pensent qu’il est impératif d’en prendre ».

Pour lui la prise de protéines a un coté plutôt pratique, elle évite de devoir ingérer des aliments lors de la « casse du muscle » lorsque l’on est en pleine séance, car « pour se reconstruire, il a besoin d’un apport en protéines ».

La portion est calculée en fonction du poids, il ne faut cependant pas prendre n’importe quoi à n’importe quel moment, puisque mal gérée, la prise de protéines peut abîmer les reins. Il est conseillé de prendre des protéines par « cure » et non toute l’année, « en fonction des différents types de forces travaillées pour progresser d’une manière générale ».

Il faut savoir que les protéines se prennent généralement lorsque la prise de muscle arrive à sa stagnation, puisque « le débutant prend en moyenne 1 % de force par séance ce qui est la meilleure progression que l’on peut avoir et il faut avoir quelques années derrière soit avant de stagner ». Il avoue avoir lui même testé une cure de 3 mois, qui a bien marché, mais qui reste seulement une expérience.

Peut être faudrait-il mettre en place des campagnes de sensibilisation sur la prise de tous ces produits puisqu’il n’y a visiblement pas assez de renseignements, il est même difficile d’en obtenir, sur les effets néfastes au niveau des reins, des os et de al santé en général.

Morgane et Elise

The following two tabs change content below.
mg@gmail.fr'

Morgane et Elise

mg@gmail.fr'

Derniers articles parMorgane et Elise (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *