« C’est quoi ce bordel ? »

Partager avec vos amis...Tweet about this on TwitterShare on Facebook

C’était un mardi 22 mars, un article a été publié sur le blog de Takavoir. Des micro caméras auraient été installées dans les sanitaires du lycée Jean Macé et auraient photographié des élèves et des membres du personnel à leur insu.

Capture2bisCette nouvelle s’est propagée dans la région jusqu’à Bordeaux, via les réseaux sociaux. L’article a été partagé sur Facebook 25 fois, il a reçu 31 “j’aime” et des jeunes filles inquiètes ont commenté sur le partage de cet article : « C’est quoi ce bordel ? Ça a été réglé ou pas ? » « C’est n’importe quoi, tu m’étonnes. Heureusement que j’y suis plus. »

Le nombre de vues n’a fait qu’augmenter au fil des heures et en 2-3 jours cette information a pris de l’ampleur. Sur le site du lycée Jean Macé sur Facebook que cette information a obtenu 14 “j’aime” et 18 partages. Dès le mercredi matin, au lycée de nombreux élèves demandaient des informations. Au lycée la constatation est évidente : un grand nombre d’élèves se méfie.

Capture3bisLe reflex est, pour certain, d’observer si personne n’a introduit de caméra dans les sanitaires. De ou trois filles ont reçu des MMS et n’osent pas les ouvrir de peur de s’être fait piéger et d’autre posent toujours des questions aux élèves ayant écrit l’article. Il n’y a pas que les élèves dans la crainte, puisque la CPE a constaté qu’une prof était venue demander des informations également. Les élèves sont aussi allés voir l’infirmière du lycée pour s’informer.

CapturebisLa vie scolaire n’a reçu aucun appel des parents, probablement rassurés qu’aucune caméra n’ait été trouvée dans l’établissement. Les surveillants du lycée ont également vu défiler des élèves par groupe, leur montrant l’information présente sur le blog en demandant des explications. Cette information ne vise personne en particulier, mais un ensemble général et les réseaux sociaux, principalement Facebook, ont répandu comme une traînée de poudre l’information, la détachant de son contexte.

Manon, Emma, Daniela

 

The following two tabs change content below.
manonemma@gmail.com'

Manon Emma et Daniela

manonemma@gmail.com'

Derniers articles parManon Emma et Daniela (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *